Bienvenue sur le site de l'association Vivre Bien en Aunis
 
 
VBA refuse et lutte pour l'abandon du projet autoroutier A831
entre Fontenay le Comte en Vendée et Rochefort sur Mer en Charente Maritime





 

L'association Vivre Bien en Aunis a été créée pour s'opposer au projet d'autoroute A831 Fontenay-le-Comte - Rochefort. Le tracé passerait dans deux zones Natura 2000 : le Marais Poitevin et le Marais de Rochefort. Notre première préoccupation est de promouvoir des solutions alternatives à ce projet autoroutier inadapté aux véritables problèmes de circulation de la région. Sur ce site vous trouverez les raisons pour lesquelles nous nous opposons, comme beaucoup d'élus, à un tel projet. Nous voulons que les décideurs en terme de réalisations de projet d'infrastructures routières s'attachent à résoudre les problèmes là ou ils se trouvent et surtout envisagent et privilégient d'autres moyens que la solution "autoroute".

nombre de visiteurs

facebook

Bienvenue sur notre site
N'hésitez pas à nous laisser un message si vous avez besoin, des questions ou des informations à nous communiquer.

L'Association VBA

v Pourquoi une Association pour l'abandon de ce projet ?,
v Les Statuts, Adhérer

L'A831 et ses Alternatives

v Le Projet autoroutier A831
v Les Alternatives au Projet

Actualités

v État d'avancement du projet
v Audit, Rapports
v Plainte
v Actions, Permanence, Réunions publiques
v Presse

Liste de diffusion

v Pour vous inscrire sur la liste de diffusion de notre association, il suffit d'adresser un mail à
non-a831@aliceadsl.fr
Nous adressons régulièrement des informations et des études concernant tout ce qui peut étendre nos connaissances du sujet et servir à renforcer notre argumentation.

Dernières infos

v La route des estuaires est terminée

v Journal VBA Infos n°11
v Si vous observez une loutre ou un vison mort ou vivant, contactez la LPO au 05 46 82 12 34 ou à lpo@lpo.fr, en signalant la date, le lieu, le numéro de route, l'espèce observée et son état ainsi que vos coordonnées.
Plus d'informations
v Nouvelle revalorisation du projet : +37 % entre février et novembre 2011
v L'étude de la LPO
v Nouvelle baisse de trafic en 2012 :
de - 0,52 % sur l'A837 et de - 1,6 % sur l'A83
v10 bonnes raison d’abandonner l’A831

Politique

v Ce que vos élus pensent de ce projet

Grenelle de l'environnement

v A831 projet grenello-incompatible

v Création du Réseau " Stop-Autoroutes : pour sortir du tout routier ". L'union faisant la force 16 associations se regroupent pour dénoncer l'abandon des décision du grenelle de l'environnement et la reprise" en catimini " de multiples projets routiers et autoroutiers.

Pétition

Qualité

Certains liens sont susceptibles de ne plus fonctionner correctement après un certain temps. Pour une meilleur qualité de ce site : signalez-le !
Sur Firefox, activez le plugin Shockwave Fash pour lire les boutons de commande.
La reproduction totale ou partielle des informations publiées par nos soins est autorisée sous réserve d'en mentionner explicitement l'origine.
Vous pouvez retrouver les dernières modifications du site en cliquant sur la date en haut à droite
.

Ils ont dit

Le Télégramme du 26-06-18
Francis Rol-Tanguy, conseiller maître à la Cour des comptes, préconise dans son rapport « Relancer le dossier aujourd’hui apparaît voué à l’échec du fait des contraintes environnementales qui pèsent sur ce dossier, notamment sur le contournement de Marans, située dans le Marais Poitevin ». En revanche, comme un « signal concret de la prise en compte des conséquences de l’abandon de l’A831 pour le département de la Vendée », une dérogation pour que l’État puisse participer à la déviation de la RD137 (compétence départementale) au sud de la Vendée, au niveau de Saint-Gemme-la-Plaine et Saint-Jean-de-Bengué, pourrait être prise. Un projet estimé à 21,5 M€.

Sud-Ouest du 19-06-18
Dominique Bussereau, président du conseil départemental déclare au sujet la solution alternative à l’autoroute « J’aurais préféré l’apprendre par la Cda et la Caro » « On a besoin de l’Etat. C’est pour ça qu’on attend le vote de la loi Mobilité. On a encore quelques mois d’incertitude »
Denis Petit, conseiller départemental, déclare « Je vous rappelle qu’il y a une impatience à Marans. Vous étiez venu, un soir que vous étiez très enrhumé, promettre la déviation au Conseil municipal. Je ne vois rien arriver sur le terrain. »
Michel Doublet, vice-président du conseil département en charge des infrastructures et du patrimoine déclare « C’est un dossier qui est compliqué. Il va falloir reprendre toute la procédure, ça va demander des années et des années ; On ne va pas échapper aux recours des environnementalistes ; je pense que je ne serai plus conseiller général quand la déviation sera faite. Celle de Trizay sera fait avant. »
Tant que Mr Bussereau et Doublet seront aux commande du département, il n’y aura donc pas de déviation de Marans. Il ne reste plus qu’à attendre les prochaines élections départementales. Mr Doublet considère les problèmes de circulation dans Trizay (dont il est maire) plus important que ceux de Marans.

Sud-Ouest du 16-06-18
Brigitte Desveaux, vice-présidente de l’Agglomération de La Rochelle en charge des transports explique au sujet du projet alternatif à l’A831 qu’ « Il s’agirait d’aménager les itinéraires existants ».