Bienvenue sur le site de l'association Vivre Bien en Aunis
 
 
VBA refuse et lutte pour l'abandon du projet autoroutier A831
entre Fontenay le Comte en Vendée et Rochefort sur Mer en Charente Maritime





 

L'association Vivre Bien en Aunis a été créée pour s'opposer au projet d'autoroute A831 Fontenay-le-Comte - Rochefort. Le tracé passerait dans deux zones Natura 2000 : le Marais Poitevin et le Marais de Rochefort. Notre première préoccupation est de promouvoir des solutions alternatives à ce projet autoroutier inadapté aux véritables problèmes de circulation de la région. Sur ce site vous trouverez les raisons pour lesquelles nous nous opposons, comme beaucoup d'élus, à un tel projet. Nous voulons que les décideurs en terme de réalisations de projet d'infrastructures routières s'attachent à résoudre les problèmes là ou ils se trouvent et surtout envisagent et privilégient d'autres moyens que la solution "autoroute".

nombre de visiteurs

facebook

Bienvenue sur notre site
N'hésitez pas à nous laisser un message si vous avez besoin, des questions ou des informations à nous communiquer.

L'Association VBA

v Pourquoi une Association pour l'abandon de ce projet ?,
v Les Statuts, Adhérer

L'A831 et ses Alternatives

v Le Projet autoroutier A831
v Les Alternatives au Projet

Actualités

v État d'avancement du projet
v Audit, Rapports
v Plainte
v Actions, Permanence, Réunions publiques
v Presse

Liste de diffusion

v Pour vous inscrire sur la liste de diffusion de notre association, il suffit d'adresser un mail à
non-a831@aliceadsl.fr
Nous adressons régulièrement des informations et des études concernant tout ce qui peut étendre nos connaissances du sujet et servir à renforcer notre argumentation.

Dernières infos

v La route des estuaires est terminée

v Journal VBA Infos n°11
v Si vous observez une loutre ou un vison mort ou vivant, contactez la LPO au 05 46 82 12 34 ou à lpo@lpo.fr, en signalant la date, le lieu, le numéro de route, l'espèce observée et son état ainsi que vos coordonnées.
Plus d'informations
v Nouvelle revalorisation du projet : +37 % entre février et novembre 2011
v L'étude de la LPO
v Nouvelle baisse de trafic en 2012 :
de - 0,52 % sur l'A837 et de - 1,6 % sur l'A83
v10 bonnes raisons d’abandonner le projet A831

Politique

v Ce que vos élus pensent de ce projet

Grenelle de l'environnement

v A831 projet grenello-incompatible

v Création du Réseau " Stop-Autoroutes : pour sortir du tout routier ". L'union faisant la force 16 associations se regroupent pour dénoncer l'abandon des décision du grenelle de l'environnement et la reprise" en catimini " de multiples projets routiers et autoroutiers.

Pétition

Qualité

Certains liens sont susceptibles de ne plus fonctionner correctement après un certain temps. Pour une meilleur qualité de ce site : signalez-le !
Sur Firefox, activez le plugin Shockwave Fash pour lire les boutons de commande.
La reproduction totale ou partielle des informations publiées par nos soins est autorisée sous réserve d'en mentionner explicitement l'origine.
Vous pouvez retrouver les dernières modifications du site en cliquant sur la date en haut à droite
.

Ils ont dit

03-09-19 : Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports.

Ouest-France du 02-09-19
Jean-Michel Lalère, maire de Fontenay-le-Comte demande une alternative au projet A831 : « Il ne faut pas le voir comme une manifestation, mais plutôt comme un soutien massif d’élus dans le but de porter un message. Nous avons besoin de cette liaison. »
Pierre Henriet, député, espère que cette mobilisation permettra aux acteurs de « se mettre d’accord sur ce que pourrait être le projet. »
C'est étonnant comme nos " décideurs " peuvent continuer à espérer une nouvelle liaison sans avoir au préalable mis en place l'optimisation de l'existant, sans avoir construit la fameuse déviation courte de Marans, sans avoir augmenter et faciliter les transports en communs, sans avoir ne serait qu’envisager les possibilités de la façade maritime....
Ils restent sourds aux enjeux pourtant assez clairs maintenant : changement climatique, raréfaction et augmentation du coût des énergies fossiles, nécessaire relocalisation des productions et des consommations...Ils tracent " leur route" c'est le cas de le dire parce que ils sont .... dans le " temps court " que nous pouvons traduire de plusieurs façons : si je veux être réélu je dois montrer une réalisation, je n'ai que le temps de mon mandat pour faire quelque chose, après moi le déluge....
Pouvons-nous leur rappeler que " gouverner c'est prévoir " et que leur mandat, même court, doit être utiliser dans un but d'utilité publique et pas d'utilité politique, que leur responsabilité dans les décisions qu'ils prennent ne s'arrête pas à la fin de leur mandat !

Site tuffnell.fr du 28-06-19
Frédérique Tuffnell, député, écrit « L’examen de la Loi d’orientation des mobilités à l’Assemblée nationale, a été particulièrement riche de l’ordre de 3 500 amendements examinés en séance publique, et 80 heures de débats A l’issue de l’examen des amendements, le projet de loi a été adopté le 18 juin (372 pour, 40 contre). La loi LOM, comprend une forte dimension rurale, en voici les 3 axes : Une meilleure répartition des investissements et aides o Le texte prévoit une hausse de 40% des investissements de l’État durant le quinquennat (13,4 Mds€) et une réorientation en faveur des mobilités du quotidien plutôt que la construction de nouveaux grands projets. La remise en état du réseau routier sera la première priorité des investissements de la décennie à venir. Un milliard d’euros sera consacré à l’accélération du désenclavement routier des villes moyennes et territoires ruraux ; (dont nous pourrons bénéficier je l’espère pour remplacer l’A831) … »